Le Lait de Chèvre est une matière première très agréable a travailler, avec seulement 7% de matières grasses, il est très riche en minéraux et vitamines. Son taux bas en lactose le rend facilement assimilable par l'organisme. 

Je le travaille toujours en lait cru, quelle que soit la technique fromagère employée, en effet je ne le chauffe jamais au delà de 37 degrés, température du lait dans le pis de la chèvre. Je fais ainsi des fromages lactiques, du fromage blanc crémeux (contrairement au yaourt qui est chauffé à 80 degrés perdant ainsi beaucoup de propriétés bénéfiques du lait!), des fromages à pâte molle comme le camembert, et des fromages à pâte pressé non cuite comme la tome. Le salage est fait au sel des côtes Atlantiques, Guérande et Noirmoutier, mais toujours non raffiné, sans additifs ni conservateurs

Le dernier né chez les lactiques, est le petit Miel et Fleurs, avec capucines flamboyantes du jardin et roses, le tout comestible!



Le Camembert a ici un affinage de 1 mois, lorsque l'on ne fait aucun ajout de ferment extérieur, ni dans le lait ni en surface du fromage (pour développer cette croûte fleurie) l'affinage peut être plus long. Il est important de laisser aux bactéries lactiques le temps de développer toutes les saveurs et cette texture crémeuse si appréciable du camembert.



La Tome a ici 2 mois d'affinage, elle sera prête à consommer à partir de 4 mois



L'affiné lactique est le fromage le plus apprécié toute l'année, ce fromage affiné environ 10 jours est doux au palais et crémeux, goûteux mais jamais imposant.